Navigation
Facebook

Iron man 70.3 des Sables d’Olonne


Iron man 70.3 des Sables d’Olonne

Compte-rendu d’Alexis sur l’Iron man 70.3 des Sables d’Olonne.

« Le sport est fait de certitude et d’incertitude, dimanche j’ai vécu un peu des deux !!!
La date était cochée, depuis longtemps, ce 70.3 me servait de répétition générale avant l’ironman de vichy dans 2 mois et demi.
J’enchaine les heures d’entrainement depuis fin novembre, donc c’est sans pression que je me présente dans le sas natation 30 min, juste derrière les pros. La natation se passe comme prévu, les 1900 m de natation se passe bien avec un chrono de 30’15 dans une eau a 16 degrés, transition tranquille et c’est parti pour 90 km dans l’arrière pays olonnais, les problèmes commencent :

  • ma jugulaire de casque s’enlève, arrêt pour remettre tous sa en place mais sans réussite, tant pis, je pars le casque non attaché au risque de me faire disqualifier par les arbitres.
  • 500 m plus loin, je prends une bosse et bing mon bidon du cintre tombe par terre et éclate en morceau. Je me dis que ça va être compliqué, ce bidon là est le plus important (car depuis cette année, je tourne a la maurten, qui a pour avantage que je ne prends plus de gel et de barre sur le vélo).

A partir de maintenant, il faut rouler et on prendra un bidon de l’organisation au prochain ravito, sachant qu’il me reste un bidon de high 5 .Durant 1h30 je pédale entre 210 et 230 watts, cela doit me permettre de faire 36 de moyenne ,le plan ce déroule sans accroc, jusqu’au km 70 où le mal de ventre me prend. Je rejoins le parc a vélo tant bien que mal, en m’ayant fait doubler par un beau peloton de 30 triathlètes (le drafting était interdit…..). Point positif aucun arbitre a vu ma jugulaire non attaché (OUFFF, je vous l’accorde : niveau sécurité c’est très moyen). Temps vélo : 2h36, 35,6 de moyenne et 212 watts de moyenne.
Transition rapide en 2 min et direction le remblai des sables d’Olonne, mon objectif d’effectuer le semi entre 1h30 et 1h35.
1er kilo avaler en 4’05, je calme le jeu et me mets dans mes allures de courses environ 4’25/4’30 au kilo. Petit passage dans le sable pour rejoindre le remblai et c’est parti pour 3 tours jusqu’au lac de tanchet, le mal de ventre s’estompe : le coca et la st yorre marche a merveille jusqu’au km 19 baisse de régime a 5’20 , je finis la course difficilement en 4h53 et un semi marathon boucler en 1h39.
Petite déception car je visais un peu moins de 4h45, au classement je suis 344 eme sur 2371 classés.
Bilan : un casque de chrono HS, une alimentation déplorable et je ne vous parle pas de l’hydratation (1L de bu en tous sur le vélo au lieu de quasi 2L), tout va bien sur le plan musculaire et mental. Je pense avoir une marge de progression avant fin août.
Je vous donne rdv le 25 août a l’ironman de vichy.  »

Alexis.